Tous les articles de la section Généalogie

Divagations généalogiques…

Si « faire » sa généalogie signifie, au départ, remonter sa filiation en recherchant -souvent fort difficilement- les noms, prénoms, dates et lieux de naissance, mariage et décès de chacun de ses ancêtres, très vite, pour un généalogiste, ce but premier, est insuffisant !

Il veut alors en savoir davantage sur la vie de ses ancêtres, car il y a ce souvenir qui s’estompe, cette légende familiale jamais vérifiée, ce secret dont on ne parle -des générations après- qu’à mots couverts, cet acte insolite, cette décision de partir loin, très loin ou cette tragédie qui a changé le cours de la vie d’une famille entière.

Combien de pourquoi et de comment !

Alors le généalogiste se plonge avec passion dans l’Histoire et surtout la petite histoire. Même s’il sait ne pouvoir découvrir que des fragments, des bribes de vie, il va alors se transformer en un véritable enquêteur… fouillant partout, dans les souvenirs des proches, les documents familiaux, sur la toile, dans les archives internationales, nationales, départementales, municipales, communales, dans les fonds privés, notariés, et même quelquefois dans les cimetières… à la recherche de traces, d’indices, de preuves… recoupant les données pour mieux formuler de nouvelles hypothèses… abandonnant des pistes pour en ouvrir d’autres… et trouver !

Passionnant…

… Mais quelquefois frustrant, quand l’oncle d’Amérique n’est pas au rendez-vous, quand l’arrière-arrière-grand-père s’avère être un bagnard, quand le héros guerrier s’avère être juste un héros ordinaire…

Vient alors le temps de prendre du recul, et surtout de laisser nos frustrations de côté…

Vient alors le temps de se souvenir que c’est souvent grâce à nos héros ordinaires et malgré les difficultés rencontrées tout au long de leurs vies… que nous sommes là aujourd’hui

Vient alors le temps de dire : « famille, je vous aime! »

Les 8, 9 et 10 juin à la Bastide

Les 8, 9 et 10 juin à la Bastide de La Salle, c’était la fête de la généalogie !

Cette année le thème de notre 5ème exposition était « la Révolution française : 1789-99 » : quel défi !

Imaginez :  tous les généalogistes devaient avoir non seulement remonté leur généalogie jusqu’à l’Ancien Régime mais aussi découvert comment leurs ancêtres avaient traversé cette période si riche en espoir… et en désespoir !

Imaginez le défi que les généalogistes et en particulier les débutants ont relevé !  En septembre certains ne savent rien de leurs aïeuls et, en juin, ils vous racontent comment leurs ancêtres vivant aux quatre coins du royaume de France ou bien au-delà de ses frontières, sous la Révolution, ont vécu ces événements qui ont marqué l’Histoire.

Imaginez leur joie de vous conter les histoires qu’ils ont découvertes !

Défi relevé puisque vous êtes venus nombreux (plus de 240), des quatre coins du département et même du Var et êtes repartis apparemment enchantés de cette rencontre.

1789-1799… Sacrée période

Savez-vous où habitaient vos ancêtres en ces temps troublés ?

Quelque part dans l’ancien royaume de France ? En dehors ? Très loin ? Dans des régions ou pays qui n’existent plus ?

Comment ont-ils traversé ces évènements ? Ont-ils participé à la rédaction des cahiers de doléances ? Ont-ils survécu à des situations précaires voire délicates ? Ont-ils été guillotinés ? Ont-ils planté un arbre de la liberté ? Ont-ils fait partie des émigrés ? Ou bien ont-ils regardé de loin toute cette agitation révolutionnaire française ?

Vous ne savez pas… mais vous aimeriez bien le savoir…

Nous, c’est ce que l’on a découvert, cette année, concernant nos ancêtres !

Alors venez nous rencontrer les 8, 9 et 10 juin à la Bastide de La Salle. Nous vous raconterons des histoires étonnantes, d’ici et d’ailleurs, autour d’une trentaine de panneaux très documentés… et nous vous aiderons à découvrir quelques pépites dans votre propre généalogie !