Tous les articles de la section Sorties à thème

La « Balade provençale » du 20 septembre 2019

La balade a rencontré un franc succès avec 40 inscrits et un très beau temps au rendez- vous.
Arrivés vers 9h45 au pied de la colline de St Roman, nous avons pu,
confortablement installés, faire notre pause-café revigorante.
Après avoir fait l’ascension des 800m (la piste, bien aménagée, est assez raide) nous séparant de l’abbaye, nous avons rencontré notre guide, Cédric ,et commencé la visite, fort instructive, de cette curiosité régionale : un énorme bloc rocheux creusé comme du gruyère, cache cet ensemble troglodytique (une église, des salles aux fonctions mal définies, des cellules de moines, des réserves (de grains, de denrées, mais aussi des tombes, dans la partie supérieure , creusées dans la roche (semblables à celles que l »on peut voir à
Montmajour ou Fos le Vieux).
Sur ce premier ensemble, datant probablement du V°/VI° siècle, des seigneurs du Moyen- Age ont construit un château fort, dont il reste quelques murs, et pour le rendre imprenable, ont fait « scier » le rocher pour faire des parois verticales (ce qui permet de voir, de l’extérieur, des demi alvéoles de cellules..), et fait aménager un fossé encerclant le château.
La fin de l’histoire est moins glorieuse, tout cela servant de « carrière » au XIX° et XX° siècle, ce qui explique le démantèlement du bâti.
Ajoutez à cette histoire étrange un paysage à couper le souffle (la vallée du Rhône se dévoilant largement, la confluence du Gardon, et les montagnes en écrin), vous comprendrez que nous avons passé une matinée très agréable.
Le déjeuner a été pris dans un restaurant tout proche (« la Pause » du golf de st Roman), à l’ombre des chênes verts, dans un site au calme reposant ; excellent déjeuner, servi avec le sourire.

L’après- midi a été consacrée aux Carrières de lumière des Baux (Van Gogh et la nuit étoilée). Là encore, nous n’avons pas été déçus, le spectacle, composé de certaines des plus célèbres toiles de Van Gogh est magnifique, mais la surprise vient de la 2° partie : le « Japon rêvé », avec quelques éblouissantes images de ces peintures et estampes exotiques…..
A la prochaine fois !

Les sorties de l’ADSB reprennent !

Pour ce mois de septembre, nous vous proposons : le vendredi 20 septembre, une journée entre Gard et Bouches du Rhône.

L’abbaye de St Roman et « Van Gogh et la nuit étoilée » aux Baux de Provence.

Le matin : visite guidée de l’abbaye de st Roman (près de Beaucaire), V°- XV° s. seule abbaye troglodyte d’Europe, nichée dans une colline calcaire.

Abbaye troglodyte Saint Roman
Abbaye troglodyte Saint Roman

Attention ! le parking est situé à 800m de l’abbaye, dont l’accès se fait par un sentier (qui grimpe) ; à l’intérieur : escaliers inégaux et non sécurisés.
La visite est déconseillée aux personnes ayant des difficultés pour marcher.

Midi : Déjeuner au restaurant du Golf de St Roman

Après -midi : départ pour les Baux de Provence (environ 20km)
visite (libre) de l’exposition « Van Gogh et la nuit étoilée » aux Carrières de lumière.

Exposition Van Gogh, La nuit étoilée aux Carrières de lumières des Baux de Provence.
Exposition Van Gogh, La nuit étoilée aux Carrières de lumières des Baux de Provence.

Prix de la journée : 47€ (entrées + visite guidée + repas)
Le trajet se fait en covoiturage (participation aux frais).

Inscriptions auprès de Béatrix Recorbet.
Accéder à la page de présentation des Sorties à thème pour contacter la section.

Sortie Grotte Chauvet du 21 juin

Pour la dernière sortie à thème de la saison, un bus a été affrété pour les 50 participants à la journée consacrée à la Grotte Chauvet 2 (Ardèche).
Le voyage a certes été un peu long à l’aller (embouteillages matinaux obligent…et aussi notre « pause- café / croissants ») mais la découverte des gorges de l’Ardèche (route des tunnels) et du
Pont d’Arc valaient un petit détour.
Arrivés sur le site, l’exposition « des lions et des hommes » s’est révélée passionnante et riche d’œuvres rares (mais la momie du lionceau des neiges est- elle un « objet » ?).
Le déjeuner pris au restaurant « la Terrasse » a été délicieux, et c’est de fort bonne humeur que nous avons poursuivi la découverte des installations avec la « Galerie de l’Aurignacien ».
Le temps passant trop vite, nous étions attendu pour la visite du fac- similé de la Grotte Chauvet –bluffant !!!- On se laisse prendre par l’atmosphère et oublions très vite qu’il s’agit d’une réplique.
Une heure de visite qui passe très (trop) vite, les explications de la guide permettant de saisir toutes les subtilités de l’art rupestre des hommes de l’Aurignacien.
Il a fallu ensuite rejoindre le bus, pour le retour, sans avoir eu le temps d’explorer tous les recoins de cet espace magnifique. Il faudra revenir, peut- être en famille, rester plus longtemps ?

Sortie à Toulon du 17 mai

Malgré un temps un peu maussade….mais sans pluie, 30 participants se sont retrouvés à Toulon, pour une journée particulièrement appréciée, pour les lieux visités et la qualité exceptionnelle des guides (tant au musée de la Marine qu’au mémorial du Mont Faron), qui nous ont fait partager leur passions, leurs connaissances ( très « pointues ») de sujets aussi divers que la marine à voile des XVII° et XVIII° siècles, de l’histoire de Toulon, mais aussi de Napoléon et des galériens, et de la II° Guerre Mondiale, vue depuis le débarquement de Provence (merci Didier pour toutes les anecdotes et votre approche de cette histoire à la fois proche et lointaine).
Entre ces deux temps forts, une belle balade en bateau dans la rade (… et la gentillesse des « Bateliers de la rade » qui ont retardé le départ du bateau pour nous attendre) et un délicieux aïoli au restaurant « le France ».
Nous nous sommes promis de nous retrouver et de recommencer !

Sortie Cadarache du 22 mars 2019

Nous étions 41 ce vendredi 22 Mars 2019, pour visiter le centre CEA de Cadarache et la fondation Vasarely à Aix

A bord du bus du CEA nous avons fait une visite du centre CEA et de ses installations, créés  en 1959, c’est  le plus grand centre de recherche et développement en Europe sur les énergies nucléaires, les nouvelles technologies de l’énergie.

Réparties sur plus de 900 hectares clôturés,  16 installations nucléaires de base et 35 installations de recherche, certaines en construction,  en particulier le réacteur RJH (réacteur de recherche qui sera aussi capable de produire la moitié du besoin en isotopes pour l’usage médical en Europe) . Plus de 6000 personnes travaillent quotidiennement sur le site

Nous avons terminé par une visite de l’installation WEST Tokamak modifiée récemment pour  accompagner ITER et les projets  sur l’énergie de fusion.

Un guide agréable et compétent a su intéresser un public non scientifique (pour la plupart). Il a répondu à toutes nos questions avec un message appuyé sur la sûreté et la sécurité omniprésentes sur le site.

Après un repas convivial dans le château médiéval du CEA construit sur un emplacement remarquable  en balcon sur la Durance, nous avons basculé vers une séquence plus artistique avec  la visite de  la fondation Vasarely.  Immergés dans les installations monumentales, sous la houlette de guides nous avons appris à voir et à comprendre la démarche du plasticien, et son travail sur les formes élémentaires et les volumes.

Une belle journée partagée.

B Burel

Photos, JC Leaners

Sortie à Lourmarin du 8 février 2019

Une sortie pas trop lointaine, au pied du Lubéron… Le château de Lourmarin est un petit bijou de la Renaissance : 1° château de cette période en Provence (fin XV° pour le « château vieux et XVI° pour l’aile Renaissance, abritant une loggia à l’italienne) : il nous a été conté par un guide plein d’humour, mais féru de son histoire.
En annexe, nous avons pu admirer 2 expositions dans ses salles basses (la carte des amériques et l’art des tranchées) qui méritent le détour !

Après un arrêt restauration à Cadenet, nous avons poursuivi notre journée au Musée extraordinaire d’Ansouis : créé en 1975 par Georges Mazoyer, artiste- peintre et plongeur professionnel.
Dans une bâtisse provençale du XVI° siècle, une succession de salles voûtées forme un véritable écrin à de nombreuses merveilles : poissons, coquillages, coraux… le clou du spectacle étant la grotte bleue, réplique d’un récif corallien… ; une visite dans un lieu décalé, charmant et charmeur.

Sortie à Salon de Provence du 18 janvier 2019

Toujours aussi fidèles, les « aficionados » des sorties se sont retrouvés pour découvrir quelques aspects de Salon.
La matinée a été consacrée à la savonnerie Fabre, existant depuis 1900 : des chaudrons d’époque toujours en fonction, des ateliers « dans leur jus » : nous avons découvert une activité à la fois traditionnelle et moderne : la fabrication du véritable savon de Marseille

Après un excellent repas, pris dans un superbe cadre, à la « table du Roy », nous avons visité le château de l’Emperi, qui renferme une extraordinaire collection d’armes et d’uniformes, objets militaires (du 16° au20°s) ; même si la guide n’était pas très « calée » dans ce domaine, nous avons apprécié la richesse du musée.

La fin de l’après- midi a été consacrée à la maison de Nostradamus (petit musée de type Grévin…), célèbre personnage de Salon…Il ne faut pas y aller en trop grand nombre : les pièces sont petites !