Tous les articles par adsb@admin

Réunion des Radio- amateurs

Le 5 décembre dernier, le groupe des radio- amateurs (ADSB + ANISICC) s’est réuni pour fêter dignement la fin de l’année autour d’un dîner à l’auberge des Mûriers, et pour faire un bilan des activités.
Que ce soit l’exposition d’octobre au château (sur le thème des loisirs techniques, les réussites aux examens ou la préparation à la licence américaine (cours et épreuves en anglais), toutes les activités du radio – club démontrent son dynamisme et l’intérêt de ses participants : 2020 verra la poursuite de l’engagement de chacun.

Les estampes japonaises à l’Hôtel de Caumont

Sortie du 13 décembre 2019.

41 personnes s’étaient données rendez- vous pour « un après- midi au Musée »
Dans l’écrin prestigieux de Caumont, une superbe exposition, consacrée aux maîtres japonais de l’estampe : Hokusai, Utamaro, Hiroshige, nous a permis de découvrir/ approfondir et admirer une collection remarquable (celle de Georges Leskowicz).
Nos guides nous ont charmés et enrichis de leurs connaissances et de leurs explications au sujet d’un art souvent méconnu des occidentaux (que ce soit les techniques ou les thématiques).

  • Les estampes Ukiyo-e (« images du monde flottant » désignant un art de vivre, reflet des plaisirs populaires, de l’ère EDO), qui se caractérisent par une variété technique et iconographique fascinante, mais qui traduisent également une culture totalement fermée à toute influence étrangère.
  • Les Surimono : estampes rares, raffinées, réalisées sur des papiers de luxe à l’aide de techniques sophistiquées, tirées en un petit nombre d’exemplaires, pour des cercles restreints d’intellectuels et érudits.
  • Des objets d’artisanat de l’époque EDO (chapeaux de courtisanes, obi, kimono d’apparat, casques et armures spectaculaires, photos…).

Une exposition qui permet d’approcher la culture raffinée, « exotique », un brin mystérieuse du Japon du XIX° siècle.
Après cette plongée dans la civilisation du Pays du Soleil Levant, nous nous sommes retrouvés pour échanger nos impressions, au salon de thé de l’hôtel de Caumont – là encore, tout étant « luxe, calme et volupté » – pour achever l’après- midi de la plus belle (et gourmande) manière.

Téléthon 2019

L’ADSB a participé, cette année encore, aux côtés des autres associations de la Salle et des commerçants du quartier aux animations du Téléthon le vendredi 6 décembre après- midi.
Une fois les stands de ventes installés, où nous proposions des photos (club ADSB), coussins, sachets déco de lavande (fabriqués par nos adhérentes), objets divers, bracelets et plantes, nous avons attendu de pieds fermes (bien que rapidement glacés), les enfants et leurs parents, à la sortie de l’école.
Les jeux gonflables (surveillés par nos soins) ont été pris d’assaut, ainsi que le fournisseur de barbe à papa…
Accompagnés du Jazz band de service, l’ambiance était festive, animée et décontractée.
La nuit et le froid ayant raison des meilleures volontés, nous avons « plié boutique » et remis l’argent récolté dans la grande urne municipale, pour faire une démonstration de l’adage : « les petits ruisseaux font les grandes rivières ».
Rendez-vous l’année prochaine !

Sortie « Saint Victor » du 15 novembre 2019

Cette sortie, un peu exceptionnelle dans son organisation, marque le début de la célébration du 50° anniversaire de l’association.
Beaucoup de chance, côté météo, après les pluies diluviennes de la veille, nous avons bénéficié d’un grand soleil, qui a magnifié le cadre marseillais de cette balade.
Pour plus de confort, étant donné le grand nombre de participants (45), nous avons fait 3 groupes de visites pour les rendez- vous du matin : les santons Carbonel / le Four des navettes / la savonnerie St Victor : (re) découverte d’artisans d’exception, d’un savoir -faire typiquement marseillais, et plaisir de petits achats, en cette période se rapprochant de Noël.
Nous nous sommes ensuite rendus, à pied, jusqu’au fort Ganteaume : un lieu splendide, peu connu (car militaire), qui a permis à nos adhérents de découvrir un panorama rare sur le Lacydon, le fort St Jean : Marseille dans sa majesté ensoleillée.
Apéritif sur la terrasse et succulent déjeuner ont satisfait tout le monde…
A 14h30, retour vers St Victor, pour une visite guidée des lieux, faite par Pierre Guelfi (merci, Pierre !)
Beaucoup ont découvert les splendeurs de la crypte et de la basilique supérieure.
Nous avions concocté une surprise particulière pour finir cette journée : Patrick Geel, organiste de St Victor, nous a fait découvrir les secrets de l’orgue : sa mécanique, son fonctionnement et surtout sa musicalité, et nous a « régalé » d’un concert privé.
Un très grand merci à ce professionnel capable de rendre accessible le plus complexe et de nous avoir offert, bénévolement, de son temps et de son talent.
B.R.

Le mot de la présidente (21/11/19)

L’ADSB est entrée dans son cinquantième anniversaire : elle devient une « vénérable institution » de par son âge, mais je souhaite avant tout qu’elle reste une association dynamique entreprenante, ouverte aux aspirations de ses membres.

Pour fêter ce cinquantenaire, le CA a décidé de marquer l’année de différents événements pour ses adhérents, mais également d’organiser une exposition en septembre 2020 pour montrer à la fois l’évolution de notre structure et la transformation de ce qu’il convient d’appeler aujourd’hui « le sud de Bouc » ( car du 1er lotissement de la Salle à notre quartier actuel, la métamorphose a été importante).
Pour cela, nous avons besoin de vous : si vous possédez des photographies anciennes de cette partie de Bouc- Bel- Air, des documents (plans, cadastres, écrits…), nous vous serions reconnaissants de nous les confier pour quelques jours (le temps de les scanner).
Tous ces éléments nous permettront de mettre en lumière la transformation d’une campagne en zone urbaine.

En sus de ce projet au long cours, nos activités se poursuivent : des cours de langues, au complet en anglais mais également très dynamiques en espagnol et italien, des randonneurs, généalogistes, « scrabbleurs » toujours plus nombreux, des radio-amateurs actifs, des acteurs de plus en plus performants, des conférences et des sorties qui attirent toujours plus de public, des photographes perfectionnistes, des informaticiens à l’écoute de chacun et un groupe nature et jardin mais aussi environnement attentif aux problèmes du moment qui nous permettent de rester en éveil face à un monde souvent malmené.

En attendant janvier et les activités qui vous seront proposées à ce moment- là, tout le CA se joint à moi pour vous souhaiter de très bonnes fêtes de fin d’année, en famille ou entre amis, ici ou ailleurs, mais dans la paix et le bonheur.

Exposition Radio – Amateurs : LES LOISIRS TECHNIQUES

Du 11 au 13 octobre 2019, a eu lieu au château de Bouc- Bel- Air, l’exposition « les loisirs techniques », à l’occasion de la fête de la science.

Étaient présents :

  • Le MACAP (model air club d’Aix en Provence)
  • L’Observatoire de Vauvenargues
  • L’ARES (amis de la radio et des sciences)
  • Le Fablab et radio- club de St Chamas
  • Le matériel ancien de Ch. Wehrung
  • Les expériences de physique de J.M. Mathieu
  • … et le radio- club de l’ADSB, ainsi que son atelier de télégraphie

Tous les participants ont renseigné, fait manipuler les visiteurs ravis de leurs expériences.
Des diplômes de télégraphistes novices ont été donnés à ceux qui ont tenté l’expérience de l’émission en morse.
Grands et petits ont été très intéressés par les modèles réduits d’avions, présentés par P. Marseille.
Les représentants de l’observatoire de Vauvenargues ont passionné l’auditoire lors de leurs conférences sur le système solaire, les exo- planètes et les étoiles.
Le Fablab de St Chamas, quant à lui, a permis de découvrir le travail des imprimantes 3D
Le radio club a également permis aux radio- amateurs de l’extérieur de comptabiliser des points pour le diplôme des « forts et châteaux de France »
Une exposition qui a rencontré un beau succès durant ces trois jours de fête de la Science.

La « Balade provençale » du 20 septembre 2019

La balade a rencontré un franc succès avec 40 inscrits et un très beau temps au rendez- vous.
Arrivés vers 9h45 au pied de la colline de St Roman, nous avons pu,
confortablement installés, faire notre pause-café revigorante.
Après avoir fait l’ascension des 800m (la piste, bien aménagée, est assez raide) nous séparant de l’abbaye, nous avons rencontré notre guide, Cédric ,et commencé la visite, fort instructive, de cette curiosité régionale : un énorme bloc rocheux creusé comme du gruyère, cache cet ensemble troglodytique (une église, des salles aux fonctions mal définies, des cellules de moines, des réserves (de grains, de denrées, mais aussi des tombes, dans la partie supérieure , creusées dans la roche (semblables à celles que l »on peut voir à
Montmajour ou Fos le Vieux).
Sur ce premier ensemble, datant probablement du V°/VI° siècle, des seigneurs du Moyen- Age ont construit un château fort, dont il reste quelques murs, et pour le rendre imprenable, ont fait « scier » le rocher pour faire des parois verticales (ce qui permet de voir, de l’extérieur, des demi alvéoles de cellules..), et fait aménager un fossé encerclant le château.
La fin de l’histoire est moins glorieuse, tout cela servant de « carrière » au XIX° et XX° siècle, ce qui explique le démantèlement du bâti.
Ajoutez à cette histoire étrange un paysage à couper le souffle (la vallée du Rhône se dévoilant largement, la confluence du Gardon, et les montagnes en écrin), vous comprendrez que nous avons passé une matinée très agréable.
Le déjeuner a été pris dans un restaurant tout proche (« la Pause » du golf de st Roman), à l’ombre des chênes verts, dans un site au calme reposant ; excellent déjeuner, servi avec le sourire.

L’après- midi a été consacrée aux Carrières de lumière des Baux (Van Gogh et la nuit étoilée). Là encore, nous n’avons pas été déçus, le spectacle, composé de certaines des plus célèbres toiles de Van Gogh est magnifique, mais la surprise vient de la 2° partie : le « Japon rêvé », avec quelques éblouissantes images de ces peintures et estampes exotiques…..
A la prochaine fois !

Le mot de la présidente (02/09/19)

Septembre est déjà là… les écoliers retrouvent le chemin de l’école, et l’ADSB reprend ses activités.
Après les succès de la fin du printemps (l’expo Généalogie, Luminances et ses photographies à la qualité de plus en plus élevée, notre soirée « sous les platanes » fort réussie) l’association repart pour une année que nous espérons riche d’expériences et de découvertes nouvelles.
Tous nos responsables d’activités vous attendent au forum des associations (le 7 septembre), ou au local (permanence les samedi 14, 21 et 28 septembre de 10 à 12h pour les inscriptions), pour vous faire partager leurs passions, aussi diverses qu’enrichissantes.
Je suis certaine que parmi les 14 activités proposées, une au moins saura vous plaire, d’autant qu’en sus de la randonnée, du scrabble, ou de n’importe quel autre apprentissage ou approfondissement, vous trouverez écoute, amitié, sens du partage.
L’ADSB, forte de ses quelques 400 membres, va bientôt fêter ses 50 ans : un grand chantier s’annonce, dont je vous parlerai dans quelques semaines.
Avant cela, aura lieu notre assemblée générale, le samedi 5 octobre, à la Bastide de la Salle : le CA vous y attendra, les plus nombreux (ses) possible.
Notre site internet vous permet de vous informer, mais aussi de dialoguer avec les responsables de l’association : n’hésitez pas à venir, revenir, le consulter, vous y trouverez toutes les informations sur les activités à venir.
Je vous souhaite une bonne « navigation » sur nos pages, avec le plaisir de vous accueillir parmi nous.
Béatrix Recorbet

Les sorties de l’ADSB reprennent !

Pour ce mois de septembre, nous vous proposons : le vendredi 20 septembre, une journée entre Gard et Bouches du Rhône.

L’abbaye de St Roman et « Van Gogh et la nuit étoilée » aux Baux de Provence.

Le matin : visite guidée de l’abbaye de st Roman (près de Beaucaire), V°- XV° s. seule abbaye troglodyte d’Europe, nichée dans une colline calcaire.

Abbaye troglodyte Saint Roman
Abbaye troglodyte Saint Roman

Attention ! le parking est situé à 800m de l’abbaye, dont l’accès se fait par un sentier (qui grimpe) ; à l’intérieur : escaliers inégaux et non sécurisés.
La visite est déconseillée aux personnes ayant des difficultés pour marcher.

Midi : Déjeuner au restaurant du Golf de St Roman

Après -midi : départ pour les Baux de Provence (environ 20km)
visite (libre) de l’exposition « Van Gogh et la nuit étoilée » aux Carrières de lumière.

Exposition Van Gogh, La nuit étoilée aux Carrières de lumières des Baux de Provence.
Exposition Van Gogh, La nuit étoilée aux Carrières de lumières des Baux de Provence.

Prix de la journée : 47€ (entrées + visite guidée + repas)
Le trajet se fait en covoiturage (participation aux frais).

Inscriptions auprès de Béatrix Recorbet.
Accéder à la page de présentation des Sorties à thème pour contacter la section.

Journal de septembre 2019

Consultez le journal ci-dessous.
Pour l’ouvrir en grand format, cliquez sur la croix avec les flèches, en bas du document.
Vous avez également la possibilité de le télécharger.